MENU

INVESTIGATION

Documentaire Esclaves

ESCLAVES est un documentaire qui relève d’un besoin irrésistible d’informer la société, au moyen de témoignages de victimes et d’avis d’experts, sur l’abus du plus ancien des droits humains: l’exploitation sexuelle.

Après plus de vingt ans de recherches ininterrompues sur le sujet et le recueil de différents récits de femmes et de mères qui perdirent leurs filles adolescentes, disparues et enlevées par des trafiquants à des fins de prostitution, je dois dénoncer devant le monde l’injustice commise envers ces victimes lorsqu’on leur impute la faute de cette barbarie et lorsqu’on continue ainsi à protéger aussi bien les clients que les proxénètes qui s’enrichissent par ce trafic et l’exploitation sexuelle de millions de jeunes, enfants et femmes, avec le consentement des Etats, lesquels manquent au devoir fondamental de protéger leurs citoyens.

Le système patriarcal et capitaliste dans lequel s’est déroulée notre société a favorisé le développement du négoce de personnes avec des fins d’exploitation sexuelle, donnant ainsi lieu à l’esclavage du XXI siècle. En Amérique, 12 millions de personnes font l’objet de ce trafic chaque année et des millions et millions de femmes, jeunes et enfants disparaissent, or il n’existe aucune lutte d’intérêt pour arrêter cette violence.

Cette situation transgresse la Déclaration Universelle des Droits Humains qui, dans ses articles 3, 4 et 5, promeut la liberté et la sécurité des personnes, la non soumission a des traitements cruels, inhumains ou dégradants. Cependant, le système fait en sorte que la prostitution s’assume comme un travail digne et cela a donné lieu à ce que ce délit soit commis dans les zones nommées actuellement Zone de haut impact et que des lois soient promues sans protéger les populations vulnérables, spécialement les petites filles entre 10 et 15 ans faisant l’objet d’exploitation. Un facteur aggravant de cette situation est directement lié au fait que l’âge de consentement sexuel en Colombie est de 14 ans ; en Bolivie de 12 ans et dans la plupart des autres pays de 16 ans. Ce scénario donne du crédit aux délinquants qui s’autorisent à abuser légalement de petites filles et de jeunes qui ne sont pas encore arrivées à l’âge de la maturité.

D’autre part, la société oublie, ou ne veut pas reconnaître que les femmes qui s’adonnent à la prostitution viennent d’une population vulnérable, la plupart provenant de classe sociale défavorisée ou victimes de déplacements forcés et dont l’enfance a été marquée par la violence sexuelle intrafamiliale. 90% des femmes prostituées ont vécu un traumatisme sexuel dans leur prime jeunesse, elles deviennent ainsi des victimes faciles et n’ont pas conscience des dommages psychologiques causés par cette première expérience. Elles perdent ainsi toute notion de l’estime de soi et sombrent peu à peu dans l’auto destruction sans prendre conscience de leur situation d’esclave.

Par ce qui a été précédemment exposé, je considère démentiel qu’une société puisse justifier pareille barbarie en acceptant que la prostitution et la traite de personnes soit une forme de travail qui puisse être légalisé, défendu et régulé, comme s’il s’agissait d’un emploi digne pour la personne qui l’exerce dans notre société. C’est une farce de légaliser la prostitution alors qu’il s’agit d’un crime de lèse humanité, qui traumatise les victimes et qui obéit à des intérêts commerciaux et pervers de proxénètes internationaux.

Nous ne pouvons pas continuer à tolérer que d’autres victimes soient torturées et placées en esclavages afin que des délinquants s’enrichissent par ce commerce. La seule solution à cette problématique est l’abolition de toute forme d’exploitation sexuelle, à travers la formulation de lois strictes qui protègent femmes et enfants de tout age.

Nous les citoyens devons insister auprès des gouvernements, afin de protéger les populations vulnérables, de mettre en place une politique publique d’éducation et de prévention pour éviter que ces personnes ne tombent entre les mains de ces réseaux. Se taire, c’est se rendre complice de cet attentat contre la dignité humaine, instrumentalisé par l’homme lui-même.

Frida Spiwak

NOUVELLES

CET ESPACE EST UN CANAL DE COMMUNICATION de nouvelles, dˈessais, de reportages et de statistiques autour de la condition de la femme, en relation avec notre documentaire “Esclaves”. Les notes ont été prises de medias et de sources publiques de haute reconnaissance, tout en respectant leur contenu original et leurs auteurs. Si vous avez un essai ou une note journalistique que vous voudriez partager par ce biais, n’hésitez pas à nous contacter.

  • La triste historia de una niña abusada 43.000 veces

    El periódico mexicano Central recoge la historia de Karla, una joven que a los 12 años fue raptada en el Distrito Federal para ser explotada sexualmente por cuatro años... ver mas

    Fuente:elespectador.com
  • Under the hijab, porn is alive and kicking

    Despite prudish mores and bans on public displays of affection, salacious clips abound on websites in Muslim countries. And there's a rising demand for porn actors who come from those societies... ver mas

    Fuente:haaretz.com
  • What Puts Young Women at Risk of Prostitution?

    In “From the Streets to the ‘World’s Best Mom’ ” (column, Oct. 13), Nicholas D. Kristof profiles a survivor of domestic sex trafficking... ver mas

    Fuente:nytimes.com
  • San Diego, el nuevo centro de la explotación sexual en EE.UU.

    Para las bandas criminales la explotación sexual es una actividad de bajo riesgo que deja grandes beneficios... ver mas

    Fuente:semana.com
  • India prohíbe documental sobre violación colectiva

    En el video uno de los condenados a muerte por la violación colectiva y el asesinato de una estudiante en el 2012 aparece culpando a la víctima... ver mas

    Fuente:semana.com
  • 'Cuando los paramilitares me arrancaron la inocencia'

    Relato de una mujer que denunció la violación de la que fue víctima durante masacre de El Salado... ver mas

    Fuente:eltiempo.com
  • “En la Selección ni siquiera nos pagan un 1 % de lo que pagan a hombres”: Yoreli Rincón"

    “Algunas pierden trabajos por venir a la selección para defender a un país que no nos apoya”, declaró Rincón a Los Informantes... ver mas

    Fuente:pulzo.com
  • What really scares terrorists

    Editor's note: Michael Soussan, a former U.N. humanitarian worker in Iraq and adjunct assistant professor... ver mas

    Fuente:cnn.com
  • “La prostitución es una forma de violencia”

    Hablamos en Francia con Rosen Hicher, exprostituta y ahora líder de un movimiento contra el oficio más antiguo del mundo...ver mas

    Fuente:elespectador.com
  • Radiografía de la violencia sexual en Colombia

    La CPI advirtió que seguirá con lupa las investigaciones que se realicen por crímenes sexuales en el marco del conflicto... ver mas

    Fuente:elespectador.com
  • El oscuro mundo de la trata de personas

    La Dijin de la Policía ha logrado desarticular durante este mes dos redes en el Eje cafetero y el Valle del Cauca. Durante este año se han capturado 37 personas.... ver mas

    Fuente:elespectador.com
  • Las dominicanas que se convirtieron en símbolo global contra la violencia de género

    "Si me matan, sacaré los brazos de la tumba y seré más fuerte"... ver mas

    Fuente:www.bbc.co.uk/
  • 'A los doce años comencé a conseguir pornografía'

    Para Gabriel lo único importante era la inteligencia, lo académico, el éxito económico y el sexo... ver mas

    Fuente:eltiempo.com
  • Yazidi women bought and sold by ISIS

    CNN's Ivan Watson speaks to a Yazidi woman who survived being kidnapped and enslaved by ISIS militants... ver mas

    Fuente:cnn.com
  • Convenio contra el turismo sexual

    El Distrito y la Fundación Renacer suscribieron proyecto para vincular y capacitar a empresas turísticas contra este flagelo que afecta a niñas y adolescentes desde los 6 años... ver mas

    Fuente:elespectador.com